Comment j’ai transformé ma vie !

Il y quelques années, j’ai décidé de transformer ma vie, et d’y mettre du sens, mon sens, et de vivre avec mes sens.

Jusqu’alors, j’avais construit une vie parfaite, un super boulot, une famille aimante, une belle maison, une belle voiture, de beaux voyages, des supers amis …




Mais dans cette vie-là, je me sentais à l’étroit, je tournais en rond. Du coup, j’alternais des phases d’ennui - où je me demandais ce que je faisais là, quel sens ça avait de vivre tout ça - avec des phases de sur-vie - où j'achetais des moments exceptionnels.


Je compensais ces phases d’ennui avec des phases de surconsommation, pas forcément des objets ou des fringues, mais je surconsommais des moments. Pendant les moments libres que j’avais, je devais les vivre beaucoup plus intensément … Je consommais des restos, des cafés, des bars, des week-ends, des voyages … je consommais même des retraites !




Finalement, je ressentais que ce n’était pas juste, ni alignée avec mon cœur et mes tripes. C’était comme si j’avançais dans la vie et que je marchais avec des chaussures trop étroites.



Et en plus de ces phases d’ennui et de ces phases de surconsommation, je ressentais de la culpabilité : « T’as une vie parfaite, pourquoi tu n’es pas heureuse ? Il y a des personnes dans le monde qui ont beaucoup moins de choses que toi et qui ont le sourire, alors pourquoi toi, tu ne l’as pas ? »


Et puis, j’ai pris la décision que ce mode de vie n’était plus possible.

Mon corps m’a dit que ce n’était plus possible et mille mercis à mon corps pour cette alerte.

Je me suis alors posée les bonnes questions. J’ai passé en revue tous les composants de ma vie en me demandant « est-ce que c’est toi qui l’as décidé ou est-ce que tu l’as hérité ou simplement reproduis un schéma ? »


C'étais comme si j'avais soulevé le voile, ouvert les rideaux devant mes yeux et accéder à mon cœur, mon intuition, mes véritables intentions.




Alors, si toi aussi, tu te reconnais dans mes mots, que tu te sens à l’étroit dans ta vie parfaite, que tu es confortablement installée dans ton inconfort, et que tu souhaites t’en libérer,


Je t’accompagne pour le plus beau voyage du monde, un voyage vers toi, vers ton intuition, vers tes intentions, vers le sens que tu souhaites donner à ta vie.


Loin d’être une fuite, au contraire, ce voyage est un voyage vers l’essentiel, vers l’essence même de ce que tu es et de ce pourquoi tu es venue.






Librement,

Sophie